Le Jazz fait sa guinguette

Annulation de l’édition 2020

 

Communiqué du 31 août 2020

Tout l’été, mon équipe et moi-même avons réfléchi à la création d’un événement moins audacieux mais les circonstances actuelles ont eu raison de notre volonté. Nous accueillons chaque année environ 3500 personnes. Durant le festival nous n’offrons qu’une centaine de places assises, le public restant essentiellement debout ce qui offre à notre événement un moment unique d’échange et de convivialité autour du bar, des tables et des mange debout apprécié des festivaliers. Il nous est donc impossible de respecter les gestes barrières. Il serait donc prétentieux, pour une petite structure, d’organiser un événement alors que les grands festivals ont renoncé.

Nous vous donnons donc rendez-vous du 16 au 19 septembre 2021.

Suivez-nous également sur notre page facebook, des petits événements sont à l’étude.

Merci de votre compréhension et que vive le JAZZ

Communiqué du 22 mai 2020

Chers musiciens, techniciens, bénévoles, sponsors, mécènes et bien entendu spectateurs,

Avant toute choses j’aimerai très vivement vous remercier pour la fidélité dont vous avez toujours fait preuve et pour certain depuis le premier jour.

Une dizaine de concerts, c’est ce que propose chaque année Jazz sur les Places. Nous auto-finançons une partie de notre événement mais les subventions et le mécénat demeurent indispensables pour l’équilibre de notre budget et pour conserver la gratuité de notre festival. L’association pense qu’il serait malsain et mal venu de solliciter des deniers publics et privés qui seraient bien plus utiles ailleurs en ce moment (personnel médical, matériel, fondation de France, Croix Rouge…) et c’est la raison principale qui nous incite, certes avec regrets, à annuler l’édition 2020.                                                                                                                                                                                     

Un récent sondage affirme également que 70 % de la population ne fréquentera pas les lieux de spectacles dès leur ouverture rendant ainsi compliqué la vente des produits dérivés indispensable à notre équilibre financier.

Ouverte à l’internationale la programmation était prometteuse avec pas moins de deux créations, si vous me le permettez je vous donne rendez-vous en 2021, le temps pour moi et mon équipe de travailler sur une charte éco-responsable du festival.

Philippe Dechevre

Président

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

La 11ème édition.
Du 14 au 22 septembre 2019

Nous vous attendons pour cette 11ème édition de Jazz sur les Places en plein cœur de Lyon.

Philippe Dechèvre

  • JAZZ sur les PLACES
    vous propose cette année une projection de film (« Chico et Rita ») et 7 concerts gratuits sur la scène principale ainsi qu’une expo à la galerie Sm’Art Immobilier « It’s only jazz », des défilés de mode « prohibition » entre les sets..
  • JAZZ scène ouverte
    Les musiciens pro, amateurs ou débutants sont invités à venir jouer sur scène le dimanche de 11h00 à 16h00 (aucune inscription préalable, juste signaler sa présence aux organisateurs le jour j)
  • JAZZ Resto
    Sur place, restaurant, petite restauration, dégustation d’huîtres, buvette.
    Nouveauté : dimanche de 9h00 à 11h00, le mâchon avec le concours de la Maison Barbet.

Merci à Jean Luc Navette, illustrateur pour la conception du logo 2019.

Association Jazz sur les Places
Président & Directeur artistique: Philippe Dechèvre
Ingénieur son :  Olivier Benière

Quatre jours de jazz sur la place Benoît Crépu.

En bord de Saône, au cœur de Lyon, dans le quartier St-Georges.

Les concerts sont gratuits.

Un bar et une petite restauration sont à votre disposition durant les quatre jours sur la place Benoît Crepu

Samedi 14Jeudi 19Vendredi 20Samedi 21Dimanche 22

 

samedi 14 septembre 2019 (18h00) :

18 h00 : Projection de « Chico et Rita », Film de Fernando Trueba et Javier Mariscal (1h34)

Au cinéma Le Comœdia :13 avenue Berthelot 69007 Lyon – Séance payante

Cuba, 1948. Chico pianiste talentueux, rêve de notoriété à l’écoute des derniers airs venus d’Amérique. De son côté, la belle Rita essaie de gagner sa vie en chantant dans les clubs. Des bordels de la Havane à New York en passant par Paris et Las Végas, c’est au son des rythmes latinos qu’ils vont vivre une histoire d’amour passionnée à la poursuite de leurs rêves.

Voir le site du Comœdia

Le film sera précédé d’un mini concert donné par une formation issue du conservatoire qui reprendra des airs du répertoire Swing et manouche. Simultanément se produira un groupe de danseurs de l’association Gon’a swing habillé par Rétro Girls sur le thème de la prohibition.
Alex Lachaux: flûte ; Odenson Laurent: trombone ; François Dockès: violon

du 16 septembre au 31 octobre 2019 : Expo « It’s Only Jazz »

La galerie Sm’Art Immobilier, en partenariat avec Jazz sur les Places, vous propose une exposition intitulée « It’s only jazz ».
Ce nouveau lieu sortant des sentiers battus vous invite de voir ou revoir des affiches de concerts, de festivals et également de nombreuses photos, l’ensemble étant bien évidemment dédié au jazz.
Attention collectors en vue…

(du 16 septembre au 31 octobre 2019 : 5 quai Fulchiron Lyon 5ème
Lundi : 14h-19h

Mardi  – Vendredi : 9h-12h / 14h-19h
Samedi : 10h-19h)

jeudi 19 septembre 2019 :

19 h00 : Captain Flapscat – New Orléans – Swing

Réunis en 1983 pour former Captain Flascat, nos 6 musiciens venant de formations différentes mais ayant comme point commun le fameux Hot Club de Lyon, vont se tourner dès le début dans la plus pure tradition du jazz New Orléans. En plus de trente ans de complicité leur répertoire revisite à présent le jazz des origines jusqu’à la belle époque du swing. Ça balance pêche à tout casser…

Philippe « Mozart » Harbonnier (Trp, Voc) – Philippe Raspail (Sax) – Denis Limonne (Trb) – Denis « Manu » Staub (Bj, Guit, Voc) – Pierre Scharff (Cb) – Guy Vial (Perc)

21h00 : Défilé de mode années « Prohibition »

Défilé proposé par « Rétro Girls » qui présentera une collection de vêtements d’époque chinés dans tout l’hexagone et même au-delà sur le thème de la prohibition. Un voyage dans le New York des années 20 et 30, les bars clandestins, les bordels et bien entendu le jazz.

21h30 : Largil & CoRock, Blues

Voilà déjà 10 ans que Alain Bashung a tiré sa révérence. Dans ses réinterprétations, Largil & Co retrace près de 30 ans de la carrière de l’artiste, ce chantre lyrique et lucide a influencé et marqué toute une génération d’artistes. Issus de courants musicaux divers, les membres du groupe se sont retrouvés dans l’univers inagalé et poétique d’Alain Bashung, d’où ce désir et l’envie de rendre hommage à l’œuvre onirique ce cet interprète majeur de la chanson française.

Serge Largillier (Voc, Guit) – Stéphane Macho (Guit) – Thibault Loisel (Basse) – Bernard Camille (Perc)

vendredi 20 septembre 2019 :

19h00 : Jane Cockell, Jean Louis AlmosninoJazz vocal, swing, etc.

C’est lors d’une jam session durant l’édition 2018 de notre festival que nous avons découvert Jane Cockell. Après avoir passé quelques années sur la côte basque, la chanteuse Jane Cockell, d’origine anglaise, qui fréquentait régulièrement les milieux et scènes classiques à Lyon, revient dans la capitale des Gaules avec un répertoire résolument jazz. Accompagnée par le talentueux guitariste Jean Louis Almosnino, jazzman incontournable de la scène lyonnaise, ils vous proposeront un choix subtil de standards qui combine souvenir et aventure.

Jane Cockell (Voc) – Jean Louis Almosnino (Guit)

 

21h00 : Michel Fernandez QuartetModern Jazz

Issu de la mouvance free des années 80, et après de nombreuses expériences fusion avec les musiques africaines, Michel Fernandez nous offre son dernier album « Mélange de rages » avec son quartet né en 2016. Fils spirituel de John Cotrane et Pharoah Sanders Michel Fernandez nous fait voyager dans ses univers multiples et nous surprend même avec un calypso plus que convaincant. Armé de ses sax, l’artiste distille un groove ou rigueur et efficacité se mêlent de nostalgie et de modernité et de plus ne cède pas à la facilité. Certes, le saxophoniste apporte la plupart des compositions mais c’est la totalité des musiciens qui participent au processus créatif.

Michel Fernandez (Sax) – Benoît Thévenot (Pno) – François Gallix (Cb) – Nicolas Serret (Perc)

samedi 21 septembre 2019 :

17h00 : Lubin Danière Abd-el-Kader TrioModern Jazz

C’est avec une nouvelle formation en trio que Philippe Lubin nous rejoint cette année. Eternel touche à tout Philippe ne s’enferme pas dans un style, avec son trio il nous offre un jazz nerveux entre be-bop et contemporain qui groove et roule comme un alexandrin. Il nous jette des accords pleins de hargne jetés par brassées. La métrique est ternaire…la pulsion primaire, jazz pétillant et puissant.

Philippe Lubin (Guit) – Michel Abd-el-Kader (Bass) – Bertrand Danière (Perc)

19h30 :  Cedric Granelle – Stride piano

Le sride piano est apparu à Harlem vers la fin des années 1910, à l’aube du jazz. Le ragtime était très populaire et les pianistes vont évoluer vers une musique plus aérée, plus souple et dans laquelle la pulsation est de plus en plus syncopée. En quelques mots voilà ce qui fait vibrer de bonheur Cédric Granelle, le stride piano, une musique populaire, très visuelle dont le style de jeu suffit à lui-même et finalement très peu jouée. Pour ce concert il a eu la géniale idée d’inviter l’excellent batteur Pierre Guignon alias Tiboum que l’on présente plus sur la scène lyonnaise et même au-delà.

Cédric Granelle (Pno) – Pierre « Tiboum » Guignon (Perc)

21h30 : Défilé de mode années « Prohibition »

Défilé proposé par « Rétro Girls » qui présentera une collection de vêtements d’époque chinés dans tout l’hexagone et même au-delà sur le thème de la prohibition. Un voyage dans le New York des années 20 et 30, les bars clandestins, les bordels et bien entendu le jazz.

22h00 : Sébastien Félix Trio invite Wawau AdlerSwing manouche

Si l’on évoque le swing manouche, le régional de l’étape et incontournable, est sans aucun doute Sébastien Félix avec ses mains pleines de doigts. Autodidacte, il est considéré comme l’un des meilleurs guitaristes solistes du genre. Avec la maitrise parfaite de son vibrato délicat et ses envolées d’arpèges d’une vitesse hallucinante, le frisson est garanti. Les grands standards seront bien entendu revisités et vu la générosité et la virtuosité du personnage la nuit promet d’être belle. Sébastien a le sens du partage et a eu l’excellente idée d’inviter le talentueux Wawau Adler, également autodidacte, qui viendra spécialement d’Allemagne pour un concert exceptionnel.

Sébastien Félix (Guit) – Philippe Bernier (Guit) – Estéban Félix (Cb) – Wawau Adler (Guit)

 

dimanche 22 septembre 2019 :

9h00 à 11h00 : Mâchon

Le festival durant 4 jours propose des moments de convivialité et à Lyon, lorsque le festif est présent, généralement un mâchon pointe le bout de son nez. Ce grand moment de partage vous sera préparé le dimanche matin par la Maison Barbet qui œuvre sur la bonne chère depuis l’an 1937. Il est prudent de réserver.

Réservations et renseignements au 04 72 04 32 10    Menu lyonnais entrée/plat/dessert 20 €

11h00 à 15h00 : Scène ouverte (Bœuf)

Que vous soyez débutants, amateurs, professionnels, la scène vous appartient. Un piano quart de queue, une contrebasse et une batterie sont à votre disposition ainsi que tout le matériel de scène et les techniciens. Venez également avec vos instruments taper le bœuf et réaliser des rencontres. Durant le festival quelques plages horaires sont également disponibles entre les concerts.  (aucune inscription préalable, juste signaler ses désirs aux organisateurs).