En conformité et avec les annonces gouvernementales, l’accês au festival jazz sur les places est conditionné à la présentation d’un pass sanitaire 

Venir au festival

Arrêt Saint Georges lignes C20, C27, C31 
Arrêt vieux lyon Ligne D et funiculaire
Parking Saint Georges: 6 Place Benoît Crepu, 69005 Lyon

Un festival éco-responsable

Le festival JAZZ SUR LES PLACES est engagé dans un démarche de développement durable. Nous sommes ancré dans le paysage lyonnais avec des partenaires locaux notamment les commerçant du vieux lyon. Notre festival limite son emprunte écologique avec des toilettes sèches, l’utilisation d’éco-cup ainsi qu’en favorisant une restauration qui utilise les circuits courts. Le festival a à cœur de continuer à développer une offre respectueuse de l’environment.

LE BAR sera ouvert chaque soir de concert dès l’ouverture des portes et jusqu’à la fin des concerts.
LE RESTAURANT proposera des saucissons chauds et les ravioles de la MERE MAURY. Les circuits courts et les produits locaux seront favorisés .

Un grand merci à nos deux partenaires. 

IMG_3526

PROGRAMME DE LA 12 ème EDITION

Dimanche 12 septembre 18h00

Cinéma Le Comoedia (Lyon 7ème) – Séance payante

Billie Holiday, une affaire d’état

 

 

Jeudi 16 septembre

19h00 Les Flagada Stompers – New Orléans – Swing

Les Flagada Stompers est une formation incontournable à Lyon lorsqu’il s’agit d’évoquer le style New Orléans. Une bande de vrais potes réunis par 40 ans d’amitié qui parcoure le monde entier avec au répertoire les grands classiques de Tiger Rag à Summertime. Les studios de la rue Cognac Jay se souviennent encore de leur mémorable passage quant au Hot Club de Lyon, ils y ont presque leur loge à vie. Six musiciens vont entourer l’inimitable et populaire Jacky Boyadjian. Que rêver de mieux pour une soirée inaugurale sur la scène principale, c’est du champagne en musique.

Claire Boyadjian (Voc, Banjo) – André Cornelli (Trp) – Bertrand Dubourget (Trb) – Fedéric Espinoux (Clar) – Philippe Maurel (Pno) – Jacky Boyadjian (Cb) – Richard Fouchet (Perc)

 

21h00 Sébastien Felix invite Tango Jazz Quartet – Création – Jazz manouche, Tango jazz

Si l’on évoque le swing manouche à Lyon, le régional de l’étape et incontournable, est sans aucun doute Sébastien Félix. Autodidacte, il est considéré comme l’un des meilleurs guitaristes solistes du genre. Avec la maitrise parfaite de son vibrato délicat et ses envolées d’arpèges d’une vitesse hallucinante, le frisson est garanti. Lors de la dixième édition Sébastien a partagé la scène avec Tango Jazz Quartet venu d’Argentine, le temps d’un morceau. L’émotion a été au rendez-vous et les deux formations ont donc décidé de se réunir pour un concert métissé manouche, tango et jazz. A propos de Jazz tango Quartet, Richard Galliano, excusez du peu, avec qui la formation a partagé une scène à Buenos Aires, a souligné qu’il entendait pour la première fois une fusion si bien faite entre le tango et le jazz. Les grands standards seront bien entendu revisités et vu la générosité des deux formations le concert va être grandiose.

Sébastien Félix (Guit) – Grégory Aubert (Guit) – Esteban Félix (Cb)

Gustavo Firmenich (Sax, Clar) – Horacio Acosta(Pno) – Federico Hilal (Basse) – Alejandro Beelmann (Perc)

 

Vendredi 17 septembre

17h00 Tango Jazz Quartet – Tango Jazz

« Ma musique mêle les motifs mélodiques et rythmiques du tango aux harmonies et à l’improvisation du jazz ». Voilà les mots de Gustavo quand il évoque sa musique. Argentin vivant à Buenos Air, professeur de musique, il est leader de deux formations dont le Tango Jazz Quartet. Il comptabilise 11 tournées en Europe auxquelles il faut ajouter Hong Kong, le Nigéria, l’Afrique du Sud, le Brésil… De passage à Lyon, seront repris les grands classiques du tango argentins ainsi que des compositions issues de ses neuf albums. Encore un rare moment de musique que va vous offrir le festival.

Gustavo Firmenich (Sax, Clar) – Horacio Acosta(Pno) – Federico Hilal (Basse) – Alejandro Beelmann (Perc)

 

19h00 Raphael Chevalier Duflot Rebop Quintet + 1 – Be Bop

Raphaël crée son quintet en 2013, formé d’une section rythmique (batteur, contrebassiste et pianiste) et de deux soufflants (sax alto et ténor). Musique faisant, il rencontre Benoît, Emmanuel, Jean et Arnaud, le quintet, dans sa forme actuelle est fondé. Alors pourquoi quintet +1 ? Gabriel rejoint le quintet en tant qu’invité… Raphaël, leader du groupe, puise son inspiration dans les musiques des années fin 50. Dans son dernier opus «The Leap », l’envie est que chacun des musiciens puisse s’exprimer au travers de compositions hétéroclites avec également le désir de rendre un hommage contemporain du hard-bop. Ce projet retrace avant tout une belle histoire d’amitié, une complicité exprimée sur scène par le plaisir intact de jouer ensemble.

Arnaud Desprez (Sax ténor) – Pablo Arias (Sax alto) – Gabriel Levasseur (Trp) – Jean Kapsa (Pno) – Emmanuel Forster (Basse) – Raphaël Chevalier Duflot (Perc)

 

 

21h00 David Bressat Quintet – Modern Jazz

Musicien, enseignant, militant du jazz, David Bressat est un acteur reconnu de la scène Jazz depuis près de vingt ans et bien au-delà des frontières régionales avec pas moins de vingt albums enregistrés. Ses collaborations musicales sont nombreuses, Christian Escoudé, Eric Lelann, Dee Dee Bridgwater pour ne citer qu’eux mais il est également aujourd’hui à la tête de son propre quintet où règne une parfaite harmonie entre les musiciens.  Après un premier opus ayant reçu les honneurs de la presse avec une « Révélation – Jazz Magazine » le quintet signe un second album tout aussi remarqué « True Colors » (fin 2019). Sa musique, dynamique, est chargée de poésie, emplie d’optimisme et lumineuse, on évoque même un répertoire arc-en-ciel. A l’heure ou ces lignes sont écrites, nous l’ignorons, mais gageons sur une belle surprise pour la rentrée 2021…

David Bressat (Pno) – Eric Prost (Sax) – Aurélien Joly (Trp) – Florent Nisse (Cb) – Charles Clayette (Perc)

 

 

Samedi 18 septembre

 

17h00 Chacun son Sud – Musique du monde

Ce projet, complètement original, rassemble trois musiciens et trois instruments aux sonorités chaudes et complémentaires. D’un style très personnel, la musique de Chacun son Sud possède à la fois le caractère intimiste d’un trio jazz acoustique et l’énergie des musiques du monde très rythmées. Leur répertoire actuel touche aux musiques orientales (Asie, Europe de l’Est) et latino-américaines en passant parfois par l’Ethiopie, mêlé de parties très écrites et improvisations. Chaque mélodie voyage d’un instrument à l’autre, chacun s’exprime et le voyage est coloré, parfois mélancolique et vous invite à la danse. Compositions originales et arrangements de musiques traditionnelles composent cette leçon d’ouverture au monde.

Olivier Large (Trp) – Richard Posselt (Acc) – Anthony Gutierrez (Cb)

 

19h30 Hector Javier Ayala – Jazz Rock

Ecrivain et guitariste d’origine mexicaine, Hector Javier Ayala est installé dans la capitale alsacienne depuis 2008. Son jeu unique est enraciné dans des formes traditionnelles et acoustiques. De formation classique, son parcours s’est diversifié entre le jazz, le folklore latino-américain et l’improvisation libre. Au fil de sa guitare, il tire aussi ses sources du blues, du rock psychédélique, des musiques d’avant-garde pour engendrer un son métissé, épicé, plein de subtilité et d’élégance. Sa musique a le don précieux de provoquer la méditation, l’élévation. Afin de vous convaincre définitivement sachez qu’il a approfondi son approche de l’instrument, en Espagne, avec le virtuose guitariste José Jimenez.

Hector Javier Ayala (Guit)

 

21h30 Sébastien Félix invite Mogeli Geisler  – Jazz manouche

Les amateurs du genre connaissent tous ce génie venu d’outre Rhin. Né en 1983, Mogeli Gesler a grandi et vit en Allemagne et est, sans conteste, un guitariste tsigane de classe supérieure. Son jeu est chargé de tempérament et de groove. Est-il nécessaire d’annoncer que ses rencontres ont été multiples mais citons tout de même Stochelo Rosenberg, Birelli Lagrène, Geeorge Benson ou encore Wawwau Adler qui a participé à la 11ème édition de notre festival. Pour notre plus grand bonheur Sébastien Félix, notre génie régional du style manouche, A eu la formidable idée d’invité Mogeli. Pour la petite histoire, ils partageront la scène avec leur fils respectif, Esteban pour le premier et justin pour le second. La soirée risque d’être très très longue…

Sébastien Félix (Guit) – Mogeli Gesler (Guit) – Justin Gesler (Guit) – Esteban Félix (Cb)


 

 

Dimanche 19 septembre

 

11h00 Cédric Granelle invite Marie-Paule Coutens – Jazz vocal, swing, stride piano

Durant notre festival nous aimons provoquer des rencontres et la magie va opérer encore durant ce concert unique qui ne sera plus proposé à Lyon dans cette configuration. Marie-Paule possède une voix qui s’exprime sur quatre octaves avec puissance, émotion, chaleur, énergie… Sa présence scénique offre un moment unique et mémorable. Elle sera accompagnée par Cédric Granelle, un habitué de notre festival, représentant incontournable du stride piano, une musique visuelle, populaire, technique et finalement très peu jouée.

Les grands standards vont être revisités par ce duo spécialement formé pour notre festival. Promis, l’émotion et la joie de vivre seront au rendez-vous.

Marie-Paule Coutens (Voc) – Cédric Granelle (Pno)


 

 

15h00 Neuville Jazz Orchestra – Swing

Issue de la classe jazz de l’école de musique de l’harmonie de Neuville-sur-Saône, le NJO fête cette année son 15ème anniversaire. Big band traditionnel, la formation réuni 15 musiciens sous la baguette de Benjamin Astier qui gère également de savoureux arrangements. Au répertoire les grands standards swing des années 50 aux rythmes binaires en passant par les musiques latinos. Monté en association, le NJO enseigne la musique, encourage la pratique musicale en amateur et promeut le jazz. Parole de jazzeux, ça va swinguer…